Projet en Cours

REFERENCES DE L’ONG SOS VITA EN MATIERE DE TRAVAIL AVEC LES ENFANTS ET JEUNES DANS LES CYCLES DE GESTION DES PROJETS DE 2010 A 2020
Intitulé du marché de prestationsRésumé du projetObjectifsOrganisation ou groupes ciblesZone d’interventionPériodeQuelques résultatsPartenaires techniques et financiers
PROJETS EN COURS DE MISE EN OEUVRE
1Projet de lutte contre la Traite Sexuelle des Enfants dans la préfecture de l’AniéLe projet vise globalement à contribuer au renforcement des acteurs communautaires et étatiques en vue de les amener à prendre conscience de l’existence du phénomène qui s’abrite en arrière-plan et s’imbrique dans les migrations internationales. Ce phénomène est peu connu, insaisissable et clandestin à telle enseigne que des personnes non averties se retrouvent sans le savoir, en violation flagrante des textes punissant les contrevenants coupables des crimes y relatifs.L’objectif global de ce projet est de Contribuer au renforcement de la prévention et la protection des victimes et des enfants à risque contre la traite sexuelle des enfants dans la préfecture de l'AniéEnfants, filles scolarisées et déscolarisées, les femmesAniéMars 2018à Mars 202010284 adolescents (dont 4892 filles) ont été sensibilisés sur le projet

1334 élèves membres des clubs dont 680 filles ont été renforcés sur la traite sexuelle, les lois qui protègent les enfants contre la traite sexuelle, les procédures de dénonciation et l’élaboration des plans d'action des clubs
Plan International Suède, Plan International Togo, Radiohelp Suède
2Mise en œuvre de l’opération d’urgence de fourniture de repas aux écoliers des zones vulnérables du Togo.Le projet vise à lutter contre la faim à l’école et améliorer les résultats scolaires et à
permettre à chacun des élèves du primaire d’accéder à une alimentation suffisante et nutritive, lui permettant de satisfaire ses besoins énergétiques et ses préférences alimentaires afin de mener une vie scolaire normale
Apporter l’appui accompagnement adéquat dans la prestation de services pour la mise en œuvre de l’opération de fourniture de repas aux écoliers des zones vulnérables dans la région des plateaux (Ogou-Akébou)Les élèves des deux sexes des écoles du préscolaire et primaire de l’Enseignement publicOgou et Akébou2014-2015 et 2017à nos jours16 989 élèves dont 7 991 filles ont bénéficié de 987 786 repasBanque Mondiale, Secrétariat Technique du PDCplus, Ministère du Développement à la Base, les services régionaux et préfectoraux de l’Education, l’Action Sociale, l’Agriculture et l’Hygiène et Assainissement de Base
3Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC)Le projet ATPC
vise globalement à promouvoir, après douze (12) mois de mise en œuvre, l’hygiène et l’assainissement au niveau familial à travers la construction des latrines familiales améliorées dans 72 villages repartis en 102 zones du district sanitaire de l’Akébou des cantons de Kamina, Sérégbéné, Gbendé et Yalla.
Mettre Fin à la Défécation à l’Air Libre (DAL) dans quatre (04) cantons de soixante-douze (72) villages répartis en 102 zones (à raison d’environ 350 habitants35935 personnes 12000 élèves des cantons de Yalla, Sérégbénè, Gbendé et Kaminacantons de Yalla, Sérégbénè, Gbendé et KaminaOctobre 2017 à nos jours72 villages déclenchés

45 villages ont mis fin à la défécation à l’air libre

10 838 élèves dont 4955 filles dans 55 écoles ont été formés sur les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement
UNICEF,
Ministère de la Santé
Fonds Mondial pour l’Assainissement (GSF)
Back To Top